• ENSEIGNEMENTS

    MESSAGES D'ASHTAR SHERAN

    - VIA TERRA (IV) -

    Ashtar Sheran : Je vous ai fait remarquer plusieurs fois déjà l'existence éternelle de la vie humaine. Je ne veux pas dire l'existence de chair et de sang mais celle de l'homme spirituel. Il est une partie de l'Univers, une petite fraction perpétuelle de Dieu.

    Nous avons longuement médité sur la raison pour laquelle une coexistence pacifique n'existait pas sur la Terre. Le motif réside dans son niveau de développement spirituel. Nous sommes persuadés que l'homme de la Terre est incapable de poursuivre une pensée jusqu'au bout. Il n'en voit pas les conséquences ultimes. C'est pour cela que ses plans prennent un cours qu'il n'avait pas prévu.

    Vous entreprenez certaines choses que vous feriez mieux de ne pas aborder. Même dans la politique et surtout dans la diplomatie, vous pensez d'une manière trop superficielle. Le rôle du cerveau de l'homme se trouve très réduit par la paresse. Une grande partie du cerveau reste complètement inutilisée et négligée. Il est très important de faire des prévisions lointaines. Ces prévisions sont impossibles pour vous. Aussitôt atteint un certain point votre pensée s'arrête, bien que l'essentiel reste encore à saisir. Une meilleure éducation de votre pensée devrait être réalisée dès l'enfance.

    C'est la raison pour laquelle la plupart des hommes terrestres sont incapables de comprendre ce qu'il y a après la mort. Vous ne voulez pas penser plus loin que le cercueil; au-delà tout s'arrête pour votre esprit. Une activité de la pensée prolongée après la mort vous parait absurde. Cependant la pensée seule est parfois plus importante que la vie concrète.

    Il vous faut réaliser que votre conscience est immortelle.

    Il est vrai que le souvenir des existences antérieures est voilé de brouillard mais ces souvenirs ne sont jamais totalement effacés. Dès que l'homme libère son esprit de la matière, il se rappelle des événements datant de plus de mille années.

    Le matérialisme dialectique prétent que la conscience humaine est liée à la matière. ?

    Ashtar Sheran : Si l'on devait énumérer toutes vos erreurs, l'on arriverait à remplir de gros volumes. La conscience n'est nullement liée à la matière; elle évolue librement dans l'espace. C'est par une illusion que l'homme a le sentiment que sa conscience est située dans la tête. Lorsqu'une sonde lunaire transmet une photographie de satellite à la terre, de manière à ce que la photographie apparaisse sur un écran de télévision, personne ne soutiendra que cette photographie est située dans l'appareil de télévision. C'est un exemple démontrant l'illusion citée ci-dessus.

    La conscience peut avoir une étendue de quelques millions de kilomètres, cependant l'effet final se situe dans le corps. L'effet terminal peut aussi bien se trouver dans le corps spirituel ou corps céleste. La conscience a besoin d'un instrument, mais cet instrument n'est pas obligatoirement de chair et de sang. Quand un homme meurt sa conscience ne meurt pas pour autant, bien que le cerveau ait terminé ses fonctions. Le cerveau a seulement la fonction de capter exactement la fréquence personnelle de la conscience. La moindre déviation hors de cette fréquence a pour conséquence la folie. Le cerveau n'est pas fait pour penser mais seulement pour contrôler la fréquence.

    Il est incompréhensible que des savants réputés persistent à ignorer et à nier l'écrasante quantité de preuves évidentes concernant la survie de l'âme humaine. ?

    À ce propos, le professeur Dr. Walter HINZ, de l'Université de Cottingen, affirme: "TOUTES LES OBSERVATIONS TENDENT À DÉMONTRER QUEL'HOMME, APRÈS LA MORT LAISSE SON CORPS TERRESTRE POUR ENTRER DANS LE MONDE DE L'AU-DELÀ COMME ESPRIT-ÉGO AVEC LE CORPS ASTRAL DE L'ÂME. CELA A TOUJOURS ÉTÉ ENSEIGNÉ PAR LES RELIGIONS HUMAINES."

    Ashtar Sheran : Nous, les Santiners, observons constamment votre planète. Ce qui s'y passe est souvent incompréhensible pour nous. Il y règne non seulement l'ignorance et l'erreur, mais aussi des crimes capitaux aux conséquences incalculables. L'homme terrestre, ébloui par un intense développement technique, ne croit plus souvent qu'à ce que la grande presse, la radio et la télévision lui transmettent. Par peur, les intellectuels reculent devant la révélation de la Vérité. Il capitulent devant l'imminence d'une justice supra-terrestre. Ceci est également vrai pour les mauvaises interprétations scientifiques des succès de la science : elles amènent des analogies qui pourrissent toute votre humanité.

    Votre langage est insuffisant pour nous permettre de vous exprimer tout ce que nous ressentons vraiment en face de cela. Nos messages devraient suffire à éveiller votre conscience. Vous n'admettez pas notre existence, en conséquence vous ne croyez pas à l'origine extra-terrestre de ces messages et pourtant les preuves de notre réelle existence survolent, jour après jour, votre planète inhospitalière. Vos psychologues incapables et mal informés qui ont élevé l'athéisme à la hauteur d'une religion, rejettent des faits absolument véridiques et les imputent à la fantaisie ou à l'hallucination . Qui peut me prouver que j'ai tort.

    Des peuples à qui l'on cache la Vérité sont régis par le mensonge. Des crimes capitaux sont déclarés actes d'héroïsme. On prétend que des actes de bassesse sont commis au nom de la diplomatie. La violence est regardée comme une nécessité. La haine des races est considérée comme normale pour votre civilisation. Les religions sont déformées et tournées vers le fanatisme. On insulte DIEU. On prétend que la Création est un hasard aveugle. La masse est maintenue passive dans la bêtise. Des individus s'élèvent avec arrogance et vivent en parasites du travail des populations. Qui pourra me prouver le contraire?

    En général, si la population réfléchissait davantage, beaucoup de choses pourraient changer. Mais elle s'en désintéresse pour ne pas se créer de soucis. Les gouvernements savent intuitivement ce qu'il doivent faire pour garder leurs privilèges. Ces personnalités falotes, créées artificiellement, se distribuent mutuellement des décorations et des écharpes, se pavanent tels des paons et se retrouvent dans les beuveries et les bons repas. Pour eux DIEU n'existe pas puisqu'il n'est pas visible, ni tangible et qu'il ne peut s'asseoir autour de leur table.

    Ils savent très bien qu'ils font déborder la coupe, mais leur conscience n'en est nullement gêné puisqu'elle a subi une mort universelle. Leurs études leur ont pris tout ce qui aurait pu demeurer de croyance et de pensées positives. C'est une vérité objective. Malheureusement, la population terrestre n'est pas en état de penser si loin; elle reste figée dans une position qui a été créée par l'obscurantisme des dirigeants.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :